Black Hole: c’est le trou noir

Décidément, le bureau devient un lieu d’aventure dans l’imaginaire moderne. Cela avait déjà commencé avec Kafka qui faisait de l’employé de bureau un nouveau genre de personnage romanesque, non plus comme stéréotype du type ennuyeux mais comme véritable aventurier perdu dans un labyrinthe administratif ou judiciaire. Le terme aventurier ne se prête pas forcément à la description de ses personnages mais celui d’aventure quoique souvent tragique ou tragi-comique, selon le point de vue, convient bien à ce qui leur arrive.

Ici, nous avons affaire à personnage qui visiblement travaille trop et qui fait la découverte inopinée de ce qui semble de prime abord un simple disque noir photocopié. Cependant cette feuille de papier d’apparence anodine va rapidement démontrer des capacités bien surprenantes.

Notre employé surmené va rapidement comprendre le bénéfice qu’il peut tirer de  cet artefact que l’on peut qualifier de magique.

0 vote(s) des lecteursVotez pour ce film!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *