Faire un film avec son smartphone (partie 3): mouvements de caméra

0 vote(s) des lecteursVotez pour ce film!

Comme on a vu, chaque type de plan donne du sens, fait passer une émotion ou une information sur la situation. De même, chaque mouvement de caméra doit être pensé en fonction de ce que vous voulez représenter.
Ici une main ferme, et tout ce qui a des roues ou des roulettes (pour les travelings) seront vos amis.

D’abord deux questions simples qui vont vous permettre de faire les bons choix:

Est-ce une vue subjective?

Si la caméra représente ce que voit un personnage, comme si le spectateur voyait par les yeux du protagoniste, il s’agit d’une vue subjective et la caméra suivra les mouvements de l’acteur. C’est le moment de vous scotchez votre téléphone sur le front et de commencer à déambuler tout en filmant. N’exagérez pas vos mouvements si vous souhaitez conserver une image lisible. Le scotch double face est trés bien mais adhère mal sur un front plein de transpiration. Plaisanterie mise à part vous pouvez utilisez de la bande velcro adhésive sur votre coque de téléphone et un bandeau sur votre front ou toute autre astuce que votre imagination débridée saura vous fournir.

Est-ce une course poursuite?

Si vous souhaitez filmer un personnage qui fuit ou une course poursuite, filmer caméra “à l’épaule”, dans notre cas à la main, renforcera l’impression d’action précipitée et de confusion. L’effet sera d’autant meilleur si la caméra est relativement stable et à un déplacement régulier sur le reste de vos plans. En effet un mouvement trop prononcé rendrait l’image illisible.

Les déplacements proprement dit:

Déplacement latéral-Dolly

:
Il est toujours bon d’ajouter un mouvement lent et relativement court pour amener doucement les personnages ou objet dans le cadre. Si vous prévoyez un plan fixe sur un regard, amener le par un léger mouvement latéral de la caméra. Faites simplement glisser votre téléphone sur une surface plane et stable, en évitant que le téléphone ne pivote.

Déplacement avant et arrière. Traveling.

Le traveling permet de suivre un personnage qui se déplace, de s’éloigner de lui ou de passer d’un plan à un autre, donc d’un plan large à un plan moyen ou encore serré. Encore une fois, ce déplacement aura un sens par rapport à votre récit. Vous souhaitez mettre en avant une émotion, un moment ou tout peut basculer.
Exemple:
Le personnage a perdu un objet important. on peut avoir un plan serré vers son visage crispé, puis une caméra qui s’éloigne montrant son isolement. La caméra peut aussi s’élever au dessus de l’acteur pour montrer l’écrasante importance de ce qui vient de se passer (le code peut être détourné pour un effet comique ou décalé).


Les mouvements de grue

Ils peuvent être obtenues assez simplement avec un peu d’ingéniosité. En utilisant un trépied ou un pied simple que vous ferez pivoter en laissant la rotation autour de l’axe verticale libre. Si vous pouvez vous mettre en hauteur, l’effet sera d’autant plus impressionnant et votre/vos acteurs seront plus à l’aise ;)

L’article n’a bien sûr pas la prétention d’être exhaustif mais de donnée quelques bases pour un meilleur rendu de vos vidéos sur lesquelles vous allez pouvoir développer votre propre sensibilité et votre style.

Categories: Tuto

Tagged in:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *