Plurality: une société sous surveillance


2 vote(s) des lecteursVotez pour ce film!

Résumé: New York en 2023. La vie des citoyens New Yorkais est entièrement régie par un système d’identification unique. Toutes les données administratives, bancaires, etc, sont gérés par la Grille, à la fois base de données et réseau de senseurs répandu dans toute la ville. La Grille connecte vos paiements, l’accès physique aux transports et services à l’ADN des citoyens.

Si la vie quotidienne est plus simple et plus sûre, les citoyens sont aussi traqués en permanence dans leurs déplacements et achats de tous les jours. Si les débuts de la Grille a vu émergé un nouveau type de criminalité, le vol d’identité, la police y a mis fin en quelques mois grâce à l’accès total aux données de la Grille, voté par le gouvernement. Pourtant une nouvelle menace est apparue, elle a été nommé: Pluralité.

Avis: 

Fan de science fiction, ce court métrage est tout simplement un chef d’oeuvre: du rythme, un scénario solide, une réflexion sur la société et nos besoins, et des effets spéciaux maîtrisés. Mais développons cela point par point.

D’abord l’univers et son identité visuel sont parfaits. Ils répondent aux canons du genre sans en faire des tonnes. Les affichages holographiques très à la mode actuellement depuis Avatar sont présents mais intelligemment utilisés. Les publicités holographiques que nous avons pu voir dans Blade Runner, Immortel (la BD ou le film) transportent les paysages urbains suffisamment loin dans le futur et nous sont déjà familiers du fait de la multiplication des affichages numériques géants dans nos villes.

La photo, propre et aux couleurs désaturées me rappelle l’esthétique de Minority Report. Bref, visuellement, vous êtes dans le bain et les sensations SF reviennent comme par réflexe.

Le scénario en lui même ne trahi pas la filiation visuelle, au contraire, on pourrait se croire dans une adaptation de Philippe K. Dick supplémentaire (mais qui s’en plaindrait!). On oscille entre 1984 et Looper, je n’en dirais pas plus. Evidemment on peut y trouver des points faibles du genre: et comment la Grille gère-t-elle les vrais jumeaux qui partagent donc le même code génétique?

Quant au rythme, qui est un aspect important dans une narration, il est savamment dosé. Aussi bien au niveau du script que des plans.

La réflexion sur la société est la suivante et est clairement posé par Barack Obama  dans cette video du daily telegraph qui est un echo troublant à la déclaration du maire de New York, Mayor Reed dans Plurality.
Pour ceux pour qui l’anglais est un mystère il déclare: “Nous ne pouvons pas avoir une sécurité à 100% et une vie privée à 100% et zéro inconvénient. Nous allons devoir faire des choix. Mes conclusions ainsi que celles de mon équipe sont que [le système de surveillance] nous aide à éviter les attaques terroristes”. Ceci à comparer avec le passage ou l’héroine Alana fait une interview avec le maire et que celle ci répond: “Je pense que quiconque, y compris mes concitoyens New Yorkais, respectueux des lois, est prêt à sacrifier un peu de vie privé pour ce niveau de sécurité personnelle.”

Nos vies deviennent de plus en plus lièes à la technologie et l’accès aux différents services requiert autant d’identifiant unique qu’il faut mémoriser, garder secret tout en permettant l’accès en cas d’oubli. Un système d’identification unique est donc une bénédiction rendant la vie plus simple, plus sûre et les services plus rapides. Mais qu’adviendrait-il si toutes les données collectées étaient centralisées?
Nous sommes vraiment dans un contexte qui tient à la fois de 1984 et Minority Report – en poussant le scénario à son extrême grâce à un profilage de chaque individu, puisque la police peut connaître vos achats, vos déplacements, votre ou vos lieux de résidences, etc. Cela me rappelle également Sight qui est un de mes chouchous dans le domaine du court métrage S-F.

Date: 

Carte d'identité numérique relié à l'ADN de son propriétaire

La reconnaissance des empreintes digitales par Apple constitue-t-elle un premier pas vers un fichier biométrique universelle?

Titre: Plurality.
Genre: Science Fiction, Futuriste, Dystopia.
Année: 2012
Pays: U.S.A.

Crédits:

Réalisateur: Dennis Liu
Scénario: Ryan Condal

Acteurs:  Jeff Nissany, Samantha Strelitz, John Di Domenico

Musique: Pakk Hui.

Ressources supplémentaires:
Site officiel https://www.facebook.com/pluralitythemovie
il s’agit de la page Facebook pour dialoguer directement avec l’équipe.