Project Shell: court métrage futuriste post apocalyptique

 


0 vote(s) des lecteursVotez pour ce film!

Résumé: Année 2086. Kate Sorin ne s’imaginait pas qu’en participant au projet  “Project Shell” comme volontaire “simple citoyen”, elle bouleverserait sa destinée. La Fédération Occidentale affirmait que la création de clones cybernétiques serait la voie vers une société libre et égalitaire, sans penser que la part humaine des clones se rebelleraient contre ce pour quoi ils ont été créés: être esclave.

Les émeutes commencèrent à éclater rapidement, puis la révolte et enfin les clones fuirent par tous les moyens. Pour reprendre le contrôle de la situation et retrouver les unités de clones en fuite, la Fédération créa une police spéciale: le CHD (Clone Hunter Division/ Division Chasseur de Clone).

Le sujet 0258 s’est échappé en prenant la place de Kate, mais les choses tournèrent mal, forçant 0258 a kidnappé la fille de Kate qui mourut dans les tentatives d’assaut de la police. Kate rejoint la police pour venger la mort de sa fille.

Avis:

Une touche de G-Police pour les véhicules, Blade runner pour les cyborgs, ce court métrage oscillant entre le post apocalyptique pour l’ambiance et le cyberpunk pour le thème, traite plus de l’exploitation, de la servitude et de l’égalité que de l’identité. Ici la question de l’identité sert habilement à donner au scènario du ressort et du souffle. Dans le film Blade runner, cette question est centrale et amène de la poésie, alors qu’ici elle est source de rebondissement. Le geste final du clone est difficilement explicable cependant il permet de ne pas rester sur une impression manichéenne. Techniquement, ce court est bien réalisé, et le rythme est bien emmené. Dommage que les éléments contextuels (voir le résumé ci-dessus) n’aient pas été amené dans la narration. Ce court est donc clairement une occasion pour l’équipe des studios BLOW de montrer leur savoir faire technique, caméra et CPU en main en vu d’un long métrage plutôt qu’une oeuvre à vocation narrative.

Direction artistique du Project Shell

La Direction artistique: Alejandro Jiménez et Bernardo González de Blow
Studio junto avec Fátima de los Santos

Titre: Project Shell
Genre: Futuriste, Cyberpunk, post apocalyptique, Science-fiction.
Pays: Espagne
Année: 2012

Crédits:

Réalisateur: Blow Studio et Fátima de los Santos.

Scénario: Alejandro Jiménez, Bernardo González, Fátima de los Santos.
Acteurs: 

Sons: Juan Canton

Musique: Leo Peña et Blow Studio

Ressources supplémentaires:
Site officiel:

Making Off:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *